R&D Farm Laying eggs 9381.jpg

Publié le 30 Avril 2019

Vous souhaitez étudier le stress chez les poules pondeuses?

La recherche d’innovations dans le domaine de la santé et du bien-être des animaux continue d’être l’une de nos priorités. Pour ce faire, l’un des moyens consiste à puiser dans les connaissances et l’enthousiasme des étudiants des cycles supérieurs qui apportent une perspective nouvelle aux problèmes existants. Pour trouver de nouvelles solutions, nous participons à de nombreux projets de recherche dans le monde entier avec des instituts de premier plan. La santé et le bien-être des poules pondeuses sont l’un de ces domaines clé de recherche.

Avec l’interdiction des systèmes de cages en Europe et les promesses de distributeurs nord-américains tels que McDonald’s et Nestlé de ne plus vendre d’oeufs issus de poules en cages, la transition vers ces systèmes est devenue une réalité. Bien que les oiseaux soient maintenant capables d'exprimer des comportements naturels tels que le battement et le grattage, d'autres problèmes sont apparus, tels que les fractures de l'os du bréchet et le picage des plumes. Hendrix Genetics s'est associé à l'Université de Newcastle pour développer six projets de doctorat afin d'en savoir plus sur la réponse interne d'un poulet soumis au stress. Ces projets sont regroupés dans un consortium, appelé « ChickenStress ».

Comprendre la réaction du poulet au stress pourrait potentiellement améliorer un certain nombre de problèmes liés à la productivité et à la durabilité dans la chaîne de valeur.

« Le consortium ChickenStress a pour objectif de comprendre comment la réponse au stress est régulée dans le cerveau aviaire et de minimiser le stress chronique en explorant les trois principaux facteurs de variation de la réponse au stress :

  • la variabilité génétique
  • l’environnement des poussins
  • l’environnement actuel

En comprenant les impacts de ces facteurs, nous serons en mesure de produire des oiseaux plus résistants au stress dans des conditions d'hébergement plus favorables, et d'améliorer ainsi le bien-être et la productivité des animaux. »

Hendrix Genetics recrute des doctorants pour les projets suivants :

  • Connexions et activités liées au stress de différentes sous-populations de neurones de l'amygdale étendue centrale
  • Régulation de la réponse au stress du cerveau antérieur chez les poulets
  • Prédire la sensibilité au stress des poules pondeuses en identifiant les facteurs génétiques, d'incubation et d'élevage
  • Analyses bioinformatiques de données génétiques liées au stress chez le poulet
  • Effets génétiques et de stress sur la génoarchitecture et la transcriptomique de l'amygdale étendue centrale
  • Variation individuelle dans l'utilisation des niveaux dans les volières commerciales à étages

Ce consortium n’est que l’un des moyens par lesquels nous cherchons à innover et à améliorer les conditions de bien-être des animaux sous nos soins et pour l’ensemble du secteur.

Pour en savoir plus sur le consortium Chickenstress et les projets impliqués , cliquez ici (en anglais uniquement).