20090137_Hendrix Genetics_illustrations_2021_540x240_3A

Publié le 20 avril 2022

Quelles opportunités pour atteindre une production idéale de protéines animales ?

Bien sûr, la production idéale de protéines animales est ce que nous voulons tous. Mais la question est la suivante : comment définir cette production idéale de protéines animales ? Produire des produits finis qui satisfont le plus grand nombre d'objectifs possible signifie que le travail acharné et la passion du producteur sont pleinement récompensés. Si l'on considère les normes durables dans le cadre de l'économie de la chaîne, la voie à suivre consiste à produire ce pour quoi les gens sont prêts à payer.  

La production animale est au cœur d'un contexte multidimensionnel

Comme nous le savons tous, les systèmes de production animale ne sont pas homogènes dans le monde. Le défi est donc de créer un système alimentaire durable qui tienne compte des disparités des systèmes de production mais qui garantisse également la sécurité alimentaire, une bonne nutrition et la durabilité pour les générations futures dans le monde entier. L'élevage européen n'est pas au même niveau technique qu'en Afrique centrale et n'a pas les mêmes contraintes qu'au Brésil ou aux Philippines. A cela s'ajoutent les spécificités liées aux climats, aux civilisations, à l'histoire et aux richesses de chaque pays. Cependant, l'objectif final est le même : la production de ressources alimentaires durables. Ce vaste programme est soutenu par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, qui ne peut que reconnaître l'ampleur du défi auquel est confronté le secteur de l'élevage.

La production idéale de protéines animales doit tenir compte de trois éléments principaux : la durabilité économique totale, l'utilisation durable de la biodiversité et l'adhésion des producteurs et des consommateurs à de nouvelles solutions. La prise en compte de ces trois éléments est essentielle, car le monde doit relever le défi de nourrir une population en constante augmentation, tout en luttant contre la crise climatique.  

Une durabilité économique totale

Alors que nous nous tournons vers l'avenir, l'histoire de notre entreprise a prouvé que la durabilité économique totale fait partie de notre ADN. Pendant des décennies, nos programmes génétiques et nos pratiques commerciales ont travaillé main dans la main pour assurer à la fois une croissance économique à long terme et des avantages pour la société. L'agriculture animale a un impact sur tout, de l'environnement aux personnes qui s'occupent des animaux, en passant par celles qui les consomment.  

Selon la Banque mondiale, l'agriculture représente 4 % du PIB mondial et dans certains pays, ce chiffre peut atteindre 25 %. Elle a également constaté que 70 % de l'eau douce de la planète est utilisée par l’agriculture à elle seule. Avec la croissance de la population mondiale et l'augmentation de la demande en protéines animales, les chiffres montrent que d'ici 2050, les intrants agricoles devront doubler par rapport à la production actuelle pour répondre à la demande d'environ 9 milliards de personnes. 

En tant que premier maillon de la chaîne des protéines animales, nous jouons un rôle essentiel pour assurer une durabilité économique totale, de la production au consommateur. C'est pour cette raison que nous avons investi dans des pratiques exemplaires de classe mondiale en matière de bien-être animal, de gestion des antibiotiques et de programmes de responsabilité sociale des entreprises dans le monde entier. La génétique est un jeu de longue haleine, nous le comprenons, et c'est pourquoi le succès à long terme de toutes nos parties prenantes est ce que nous recherchons.  

Troutlodge_002_0892.original.jpg

Quel niveau de durabilité est nécessaire pour la biodiversité ?

La biodiversité et la durabilité vont de pair, elles ne s'excluent pas mutuellement. À grande échelle, la biodiversité représente les ressources naturelles vivantes que la planète a à offrir. L'augmentation de la population mondiale exerce une pression toujours plus forte sur la capacité de la nature à répondre aux besoins de l'humanité. L'utilisation durable de la biodiversité est simple : il faut utiliser les ressources naturelles à un rythme tel qu'elles puissent se reconstituer naturellement. La génétique joue un rôle essentiel dans la réalisation de cet objectif dans l'agriculture animale en réduisant les apports en eau et en nourriture nécessaires aux animaux. Cela signifie que les protéines deviennent plus accessibles à une population croissante qui a besoin de cette nutrition pour vivre une vie saine et productive.  

Cette question prend de plus en plus d'importance car la FAO signale que la perte de biodiversité dans le monde menace l'approvisionnement alimentaire mondial. Moins de biodiversité signifie que les plantes et les animaux sont plus vulnérables aux parasites et aux maladies.  

Grâce à l'amélioration de la génétique et de solides protocoles de biosécurité, l'agriculture animale peut travailler en harmonie avec l'environnement local et prévenir la propagation des maladies au lieu d'en être le vecteur. Pour en savoir plus sur notre biosécurité et notre sélection pour la résistance aux maladies, cliquez ici.

L'avenir des efforts d'éducation alimentaire

Partout dans le monde, y compris dans certains des pays les plus développés, les mythes sur l'agriculture et l'alimentation abondent. Le Washington Post a publié une liste des 10 plus grands mythes de l'agriculture qui montrent à quel point il reste du travail à faire pour éduquer le public. En voici quelques-uns :  

« Les produits chimiques sont la plus grande menace pour la sécurité alimentaire ».  

En réalité, les agents pathogènes sont la plus grande menace pour la sécurité alimentaire, les bactéries comme la salmonelle posent un risque bien plus grand pour le consommateur que les produits chimiques qui peuvent se retrouver dans le produit final. C'est pourquoi les mesures de biosécurité prises dès le début de la chaîne des protéines animales sont si importantes, pour tout le monde, du producteur au consommateur.  

« L’agriculture est traditionnelle et peu technologique »

L’agriculture est tout sauf de faible technologie. De l’intelligence artificielle aux innovations dans la blockchain, en passant bien sûr par la génétique, la manière dont le monde produit son alimentation devient de plus en plus sophistiquée. 

L'avenir de l'alimentation est plein de possibilités. Les nouvelles innovations de la génétique d’une part, à la science alimentaire au stade de la transformation, apportent des solutions à des problèmes que l'on pensait autrefois insolubles. Pour que cela se fasse correctement, il faut créer des solutions qui soient à la fois économiquement viables à long terme et durables. Cela permettra également d'obtenir un large soutien du public pour les innovations futures. Les consommateurs et les producteurs sont plus conscients que jamais de l'impact de leurs choix quotidiens sur l'environnement, leur santé et leur communauté locale. Les nouvelles innovations doivent également être transparentes et donner la priorité à l'éducation du public sur les avantages d'un point de vue social, économique, environnemental et, dans certains cas, culturel. Si l'on n'y parvient pas, de grandes solutions risquent d'être peu adoptées en raison d'un manque de connaissances de la part du public.  

Articles associés

, by
Sélection d'animaux autonomes

Nous, Hendrix Genetics, nous efforçons d'établir de nouvelles normes. Des normes qui incluent des améliorations sociales, économiques et environnementales. Une norme qui combine ces trois aspect…

, by
Les animaux robustes nous aident à prospérer

Hendrix Genetics vous garantit que vous obtiendrez le meilleur de votre troupeau en vous fournissant une génétique animale de haute qualité. En conséquence, les éleveurs ont moins de pression pour gé…

, by
Relever ensemble les défis de l'élevage et de l'agriculture

La demande mondiale de denrées alimentaires et de protéines animales va augmenter de façon spectaculaire au cours des prochaines décennies. L'élevage et la transformation des animaux, qu'il…