animal welfare

Publié le 26 Février 2019

Maintenir le bien-être animal au premier plan

Le bien-être animal est un domaine d’attention prioritaire au sein de Hendrix Genetics. Il est facile de faire cette déclaration, mais plus difficile à transformer et mettre en œuvre avec des actions réelles et concrètes. Avec des infrastructures dans le monde entier, et en tant qu’entreprise en croissance multi-espèces, il est vital que nous suivions des politiques de bien-être animal cohérentes et globales. Un projet de long-terme a récemment été réalisé afin d’appliquer des procédures mesurables pour améliorer le bien-être des animaux sous notre responsabilité.

La première étape fut de créer une communication claire sur nos attentes pour les animaux dont nous avons la charge. La politique de bien-être animal s’applique à l’ensemble des espèces et détaille les attentes de l’entreprise pour le soin et la manipulation des animaux. Elle comporte également une politique de tolérance zéro quant aux violations du bien-être et aux méthodes de signalement de tout problème en interne. Par exemple, au sein de l’activité dinde, une campagne interne « Je Vois quelque chose, je Dis quelque chose » a été créée pour encourager les employés à prendre la parole, de manière confidentielle, s’ils pensent qu’il y a un sujet de préoccupation lié au bien-être animal. Nos collaborateurs doivent également signer une politique de bien-être animal (disponible en onze langues), qu’ils soient en contact direct avec les animaux ou non.

Des Procédures Opérationnelles Normalisées (PON’s) ont également été créées et adaptées aux caractéristiques des animaux et des réglementations spécifiques au secteur. Ces normes sont mises en œuvre de manière systématique dans le monde entier et sont toujours supérieures aux normes prévues par les règlementations locales.

L’audit interne et externe est un autre outil important pour s’assurer que les méthodes approuvées pour la manipulation et le soin des animaux soient appliquées. Ces audits sont réalisés régulièrement afin d’évaluer la conformité et régler tout sujet de préoccupation.

Il est non seulement important de s’assurer que nous avons les bons outils au bon endroit, mais il est aussi essentiel de mettre en œuvre des directives claires et formations pour nos employés. Chaque collaborateur doit effectuer une formation sur les procédures liées au bien-être, incluant l’euthanasie, avant de débuter son travail. Par ailleurs, une formation de mise à jour annuelle est proposée.

Le bien-être est aussi un élément essentiel de nos objectifs de sélection pour l’ensemble des espèces, ce qui veut dire que nous considérons le bien-être de nos animaux bien avant qu’ils soient nés. Les animaux sont sélectionnés pour être robustes et en bonne santé. Par exemple, au sein de notre activité ponte, un programme de test bien établi est en place dans lequel nous maintenons nos oiseaux sous des conditions commerciales avec des becs intacts. Nous commençons également à sélectionner à partir de « familles amicales » – ces deux mesures étant là pour réduire le besoin de traitement des becs afin de prévenir le picage des plumes.

La santé et le bien-être animal sont au cœur de notre activité, mais nous devons soutenir ce postulat avec de vraies actions. Alors que notre organisation évolue, nous continuerons à renforcer ces politiques et procédures relatives au bien-être, pas uniquement à cause des attentes de l’industrie, mais parce que c’est la bonne chose à faire.