Laboratory Open house Canada2016

Publié le 16 Septembre 2016

Hendrix Genetics investit 200 000 $ dans un nouveau laboratoire pour sa division Volailles

 

Produire des lots en bonne santé et sans salmonelle et veiller à ce que nos aménagements restent propres et exempts de germes pathogènes sont pour nous une priorité absolue. Nous sommes en cela particulièrement fiers de mettre en avant la récente expansion de notre laboratoire nord-américain affecté à la division Volailles, qui est situé à Kitchener, dans la province de l’Ontario, au Canada. Dirigé par une équipe de taille réduite (six personnes) mais hautement efficace, ce laboratoire traite chaque année de manière centralisée environ 200 000 échantillons prélevés sur l’ensemble des lots de dindes et de poules pondeuses reproductrices d’Amérique du Nord. Les membres de l’équipe planifient et préparent également tous les tests requis par les organismes de réglementation et d’exportation.


Toujours dans un souci d’assurer une biosécurité de classe mondiale, l’aménagement des différentes zones de notre nouvelle installation a été confié au personnel du laboratoire. L’objectif consistait à obtenir une séparation sécurisée entre les diverses zones dédiées à la préparation des kits de tests ainsi qu’à la réception, à la manipulation et à l’analyse des différents types d'échantillons. Du haut de ses plus de vingt-cinq années d’expérience au sein de Hendrix Genetics, Peter Pozder, le directeur du laboratoire, a déclaré : « Nous avons véritablement travaillé en étroite collaboration pour aménager ce laboratoire. Les membres de l’équipe ont su réunir leurs efforts en vue d’améliorer l’installation actuelle et d'optimiser ainsi le flux de travail, le tout sans jamais interrompre le calendrier des tests ». Une fois l’inspection de conformité aux normes de biosécurité effectuée, la nouvelle installation a été validée puis agréée par les agences fédérales de santé publique et de contrôle alimentaire du Canada. 


Le 9 septembre 2016, nous avons ouvert les portes de notre laboratoire réaménagé afin de présenter les nouvelles installations à nos clients locaux, nos partenaires publics et nos équipes internes. Scott Rowland, le directeur général de la région Amérique de Hybrid Turkeys, a ainsi déclaré : « L'investissement dans ce laboratoire présente un avantage certain tant pour nos clients que pour l’ensemble des parties prenantes de la chaîne de valeur. Les échantillons analysés dans cette installation, qu’ils aient été prélevés directement sur des dindes ou qu'ils proviennent de résidus d’eau, de litières, de véhicules de transport ou d’ingrédients alimentaires, peuvent nous aider à mieux surveiller la santé des lots et à prévenir la diffusion de maladies. »


Nous sommes particulièrement fiers de cet investissement, qui s’inscrit dans nos efforts d’amélioration continue et qui vise à faire évoluer les meilleures pratiques de l'industrie en faveur de la sécurité alimentaire et de la biosécurité.