PCR

Publié le 10 Janvier 2018

Contrôle des infections au niveau moléculaire

Adoption des technologies de la médecine légale pour un diagnostic précoce des maladies 

Depuis les origines de la domestication, la maladie fait peser un risque constant sur l’élevage d’animaux. Malgré les importants progrès de la génétique, de la médecine et des pratiques de biosécurité, la menace subsiste plus que jamais, tant pour les animaux que pour nous. 

Lorsqu’un risque apparaît, comme ce fut le cas avec l’émergence de l’influenza aviaire (IA) ou de la salmonellose, l’impact aux niveaux économique et émotionnel peut être énorme. La meilleure stratégie pour faire face à de telles menaces consiste à faire preuve d’une vigilance constante. La prévention, la détection précoce et la biosécurité sont les meilleurs moyens d’assurer un environnement de production sain. Ce qui signifie que nous devons toujours tout anticiper. Pour ce faire, nous avons investi dans une technologie de pointe et utilisons une technique que nous appelons PCR en interne. 

Troutlodge 001 0052.jpg

De quoi s’agit-il ?

Prenons, par exemple, un virus tel que celui de l’IA ou une bactérie de type salmonelle. Ces derniers, indétectables, agissent masqués avant que les premiers symptômes n’apparaissent au sein du lot. La PCR nous permet de tester de petits échantillons et de découvrir très vite si nous sommes ou non en présence d’un agent pathogène. Cette technologie puissante est déjà utilisée par la médecine judiciaire et même dans les dépistages du cancer. Grâce à une détection précoce, nous pouvons stopper certains agents pathogènes mortels avant qu’ils n’aient pu occasionner des dégâts.

Au-delà de nos propres clients et de l’industrie, nos normes élevées sont également reconnues par les pouvoirs publics. Ainsi, nous avons été certifiés par le Gouvernement français pour le test de la salmonelle sous culture. Nous avons aussi désormais l’honneur d’être certifiés pour le test de l’influenza aviaire par PCR. Autant de distinctions qui revêtent une grande importance, dans la mesure où elles reconnaissent non seulement nos équipements et politiques, mais aussi l’intégrité de nos auto-évaluations. La PCR est un autre exemple de notre souci de rechercher en permanence des solutions afin d’assurer une sélection plus performante aujourd’hui et une vie meilleure demain. 

En savoir plus sur la PCR

L’acronyme PCR signifie Polymerase chain Reaction (soit, réaction en chaîne par polymérase). Nous pouvons schématiser en disant qu’il s’agit d’un mécanisme de multiplication de l’ADN. Ce dernier se révèle très utile, puisqu’il permet de transformer un tout petit échantillon en de multiples copies pouvant être détectées. La PCR a besoin de marqueurs spécifiques indiquant ce qui doit être multiplié. Ainsi, si l’input porte sur des marqueurs spécifiques à un virus, l’échantillon commence à faire des copies, mais uniquement si le virus est présent. Cette technique est incroyablement puissante et peut être utilisée en médecine légale, dans la détection du cancer ou dans les dépistages de virus et de bactéries.

Dans le cadre de l’IA, la PCR peut détecter un génome viral parmi 50 000 cellules hôtes. Cette sensibilité élevée permet une détection précoce après une infection. Nous utilisons la technologie PCR pour le mycoplasma, les salmonelles, le métapneumovirus, le coronavirus et l’adénovirus.

Cette technologie étonnamment puissante offre une solution innovante nous permettant de soutenir la chaîne de valeur protéiques. De nouvelles applications sont à l’étude et, à l’instar de la génétique, elles devraient offrir des possibilités infinies.

Troutlodge 001 0067.jpg